3f28c9375ab15bcfb61ec027d85e190c9e0dc356
B1900f8f8366ce43ef8fe5f32f4d1e355916b39a
Fermer
cinéma

Le cœur des hommes 3

48bfb51b2ea9edfe2f671feda99e4507c647f20a

Devenu trio après le départ de Jef, la bande de copains formée par Manu, Alex et Antoine croise la route de Jean, solitaire et célibataire. De fil en aiguille, le dernier arrivé se fait adopter par le groupe dont les membres doivent toujours faire face aux écueils de la vie. L'un voit son passé resurgir d'une façon inattendue quand le deuxième doit faire face à l'arrivée de la maladie et le troisième à un nouvel amour.

Deux épisodes déjà avaient dit bien des choses sur cette comédie sentimentale racontée du point de vue masculin. Marc Esposito pourtant, a tenu à prolonger l'aventure au fil d'un troisième opus qui ne tient plus guère la route. Amputé d'un membre, le quatuor d'origine doit composer sans les accès de râlerie de Gérard Darmon brouillé avec le cinéaste. En remplaçant, Eric Elmosnino fait de son mieux mais son personnage peine à exister au travers d'une histoire confuse. Même les tracas que rencontrent les compères ont presque un air de déjà-vu. Entre des amourettes qui finissent par devenir l'antithèse de ce que racontait les épisodes précédents, troquant une sensibilité bien vue contre une sensiblerie de pacotille. Des difficultés personnelles et familiales qui fleurent presque le feuilleton bas de gamme achèvent de couler un bateau qui peinait déjà à avancer. Les comédiens n'y peuvent pas grand chose, chacun dans son registre fait de son mieux sans parvenir à sauver un récit longuet, maladroit et pour tout dire assez peu intéressant. Si des dialogues parfois plus piquants rehaussent parfois l'intérêt, c'est surtout les comédiennes qui tirent cette fois leur épingle du jeu. Pour le reste, rien d'inoubliable.

Publié le 22/10/2013 Auteur : Guillaume B.


Mots clés : cinéma