Fermer
cinéma

Les promesses

09158ae1bb8cfac7e2b6902685c6097be943f2b0
Clémence, maire d'une petite ville du 93 depuis 12 ans, se démène jour après jour auprès de ses administrés. Son dossier du moment concerne le chantier de rénovation des Bernardins, une barre d'immeubles délabrée. Entre marchands de sommeil et propriétaires en colère, la maire et Yazid, son fidèle directeur de cabinet louvoient pour obtenir la dotation financière qui permettra d'améliorer la vie de nombreux citoyens. Mais à l'approche des élections, Clémence est également approchée pour occuper un ministère, compliquant encore un peu plus l'opération... au risque de compromissions.

Pour se plonger dans l'univers de la politique, Thomas Kruithof choisit l'échelon local. Fruit d'un long travail d'écriture, son regard puise sa véracité dans cet intense travail de documentation. Sans couleur politique, le combat de Clémence reste celui de bien des édiles municipaux que le cinéaste raconte avec pertinence dans les pas du formidable duo formé par Isabelle Huppert et Reda Kateb. Entre l'élue et son jeune protégé, Kruithof explore en creux un rapport de classe et de genre, démystifie les petits arrangements qui permettent les grandes annonces et rend autant ses lettres de noblesse à l'engagement local qu'il égratigne les compromissions des enjeux nationaux, le tout au rythme d'un récit sans temps mort ni fausse note. Plus encore que La mécanique de l'ombre, précédent film du cinéaste, Les promesses parvient sans se diluer à déployer une intrigue tenue et aussi riche que les personnages qui la portent. Et, à sa façon, réhabiliter l'engagement politique.

Publié le 26/01/2022 Auteur : Guillaume B.

Dans le sillage d'une élue engagée dans la sauvegarde d'un ensemble d'habitations délabrées, Thomas Kruithof réalise une chronique mêlant l'humain et le politique avec une belle efficacité. Mention spéciale à Reda Kateb, parfait en directeur de cabinet.

film de Thomas Kruithof avec Isabelle Huppert, Reda Kateb, Naidra Ayadi, Jean-Paul Bordes, Laurent Poitrenaux.


Mots clés : mairie thriller politique